Women on Earth
Connectez-vous !
e-Mail
Mot de passe OK
Se souvenir de moi
Mot de passe oublié ?

Vous n'êtes pas inscrit ?

Create !

Bienvenue sur WE ! write

La tribune de Women on Earth.

Réflexions, opinions, témoignages, récits, poèmes, histoires personnelles, billets d'humeur ou d'humour... WE ! write est un espace de lecture et de publication pour toutes les femmes ouvertes d’esprit, curieuses et naturellement en... verve.

Parcourrez La Collection…

Publiez vos propres textes !

Tout lire...
WE! write
Eve Mongin
Perugia, Italie - Française

Articles
Deus ex «Macchina» à l'italienne

Ça va faire un peu cliché je sais, mais il fallait bien en parler un jour: en Italie, on aime les voitures. De luxe ou pas, vintage ou pas vintage, Fiat ou pas Fiat.
Combien de hurlements hystériques ou de crises d’apoplexie ai-je provoqués en "effleurant" avec ma (vieille) portière la voiture (rutilante) de mon voisin de parking ou combien de fois ai-je été doublée sur l’autoroute par un petit bolide, à peine aperçu dans mon rétroviseur...

La macchina est reine en Italie, pays qui peut se vanter d’avoir le plus grand nombre de voitures en Europe. En 2007, il atteignait le chiffre record d’un peu plus de 50 millions pour une population d’environ 60 millions de personnes, soit presque une voiture par habitant, nouveaux-nés et vieillards compris.

La hausse du prix de l’essence, la crise, les embouteillages, la pollution (inquinamento), les interdictions d'accès dans les centres historiques, rien n’y fait, nos cousins transalpins restent accros à leur macchina, fréquentant peu les transports publics, même pour de courts trajets (la moyenne des déplacements en voiture est de 4 km!). L’Italie est le second marché derrière l’Allemagne pour les achats de voitures et il s’en vend près de deux millions par an, bien que la production annuelle locale n’atteigne que 500.000 unités.

Rome compte presque autant de voitures que d’habitants, les embouteillages et les voitures garées en triple file étant le pain quotidien des romains. La seule Lombardie bat le record national, avec presque 8 millions di automobili. Les VIP de la politique ne sont pas en reste: ici pas de velib' médiatique pour arriver au Palazzo Chigi, on préfère un chauffeur. Le parc de voitures officielles (les auto blu, de préférence de marque étrangère) atteint près de 625.000 unités (en leasing ou de propriété) que se répartissent Etat, communes, régions, provinces, sociétés à capitaux publics, etc... Il n'y en a que 63.000 en France, 56.000 en Grande Bretagne ou 42.000 en Espagne!

Et last but not least, le clou du clou: selon un récent article assez édifiant de Vincenzo Borgomeo dans la Repubblica, l’Italie est le second marché au monde pour la vente des Lamborghini et des Ferrari, le troisième pour les Mercedes et BMW, battu seulement par l’Allemagne et les États-Unis.
Rien que l’année dernière, en Italie 260.000 voitures "de luxe" ont trouvé acquéreur, parmi lesquelles 620 Ferrari, 151 Lamborghini, 180.000 Mercedes, Audi, BMW etc...

Sachant que (a) le prix de ces voitures est en moyenne de 100.000 euros, que (b) seuls 0,18 % des Italiens déclarent un revenu brut de plus de 200.000 euros et que (c) moins d’1% dit gagner plus de 100.000 euros (dont la moitié sont de "simples" salariés), le journaliste s’interroge sur la quadrature du cercle…cherchez l’erreur! En attendant, le fisc s'active...

http://andiamo.blogs.liberation.fr/mongin/2010/01/ma-voiture-mon-amour-1.html

Un blog de Libération.fr




La Collection
L'artiste au premier plan
WE! art

WE ! art
> Anne Papalia
France

Le portrait en vue
WE! face

WE ! face
> carole boulanger
Belgique

L'E ! go en tête
Avatar

E ! Go
> Laura Guyon
France

La créatrice en avant
WE! creation

WE ! creation
> Colette Billaud
France