Women on Earth
Connectez-vous !
e-Mail
Mot de passe OK
Se souvenir de moi
Mot de passe oublié ?

Vous n'êtes pas inscrit ?

Create !

Bienvenue sur WE ! write

La tribune de Women on Earth.

Réflexions, opinions, témoignages, récits, poèmes, histoires personnelles, billets d'humeur ou d'humour... WE ! write est un espace de lecture et de publication pour toutes les femmes ouvertes d’esprit, curieuses et naturellement en... verve.

Parcourrez La Collection…

Publiez vos propres textes !

Tout lire...
WE! write
dorothee van der cruyssen
paris, France - francaise

Essais
La Femme, élément moteur d’une croissance durable.

« Une nouvelle femme est en marche », de plus en plus de médias fleurissent de ces remarques qui si elles ne sont nullement féministe, mérite de souligner que la position de la femme est encore trop souvent isolée ou ignorée dans certaines régions du globe.

Il est vrai que certaines expériences prouvent et démontrent que les femmes ont un vrai rôle à jouer dans le développement culturel et économique de chaque nation.

En effet, au delà d’être une population fréquemment précarisée dans certains pays, les femmes constituent la matrice de référence des générations futures, auxquelles elles transmettent éducation et traditions.

Il est un mouvement qui accélère les choses, c’est lorsque les hommes participent et prennent conscience de la nécessité de soutenir cette démarche.

De cette nécessité est né l’association EarthTalent, qui soutient et valorise la créativité solidaire internationale en faveur des femmes.

L’ambition d’Earth Talent est de contribuer à la construction de nouveaux paradygmes ayant une dimension internationale. L’association s’appuie en grande partie sur la force des réseaux sociaux comme vecteur potentiel de l’égalité des chances et des diversités.

Une des pierres angulaires de cette ambition est de valoriser les initiatives et les talents au féminin dans le monde entier, dans un premier temps par le biais d’un réseau social permettant le partage et l’échange autour de projets de développement économique, social et culturel créé par ou pour les femmes.

Pour accélérer le mouvement , EarthTalent interpelle par les résultats issus du baromêtre CSA qu’elle a réalisé en mars dernier sur les ambitions des femmes à l’international.

L’étude est inédite, 3500 femmes urbaines agées de 15 à 50 ans issues de 13 pays différents !

Une étude riche en enseignement qui malgré sa confidentialité mérite d’être quelque peu dévoilée.

Que veut dire avoir réussi sa vie quand on est une femme ? Sont-elles heureuse d’être une femme dans leur pays ? Quels sont leurs leviers d’actions ? Que pensent-elles des relations « homme-femme » ? Ont-elle le sentiment d’être reconnues et respectées ? Quelle est l’image de la femme dans leur pays ? etc…

En exclusivité, pour Agora Vox, voici un petit aperçu des résultats :

Près de 9 femmes sur 10 sont heureuses d’être Femme (max 97% pour la Suède et les USA - min 75% pour le Brésil) et déclarent que l’image de la femme s’est améliorée dans leur pays depuis 20 ans (89% dont une majorité de 15/24 ans))… Mais la plupart (66%) estiment tout de même que les rapports « homme-femme » sont encore déséquilibrés…

La notion de respect peut différer mais les résultats sont sans équivoque : la majorité des femmes interviewées se sentent avant tout respectées au sein de leur entourage (vie sociale et familiale) mais beaucoup moins, pour certaines, au sein de leur travail, dans les lieux publics ou dans les médias.

Pour améliorer cette reconnaissance, il faut, d’après elles, mener des actions auprès des entreprises (pour 67%), auprès des politiques (pour 65%) et auprès des hommes (pour 65%).

Enfin, les femmes interrogées sont massivement prêtes à s’investir pour se réaliser, quelque soit le moyen privilégié : la réalisation concrète avec ses mains, en passant par la participation à une organisation ou la création d’entreprise

Si on s’attache plus particulièrement aux femmes françaises, sachez que 96% d’entre elles sont heureuses d’être femme mais 74% jugent les rapports « homme-femme » encore déséquilibrés (plutôt dominés par les hommes).
Quant au sentiment d’être respecté, plus de 90% le sont dans leur vie sociale et familiale mais seulement 50% dans leur vie professionnelle. A méditer !

La rôle de la femme dans la transmission des savoirs & traditions et le développement économique d’un pays n’est plus à négliger et ces résultats prouvent certes, que les choses avancent mais également qu’il y a encore beaucoup à faire pour parvenir à une complémentarite « homme-femme » équilibrée. Il est urgent de recomposer un nouveau modèle de coopération pour un developpement plus solide avant d’étre durable..

La Collection
L'artiste au premier plan
WE! art

WE ! art
> Anne Papalia
France

Le portrait en vue
WE! face

WE ! face
> isabelle
France

L'E ! go en tête
Avatar

E ! Go
> Laura Guyon
France

La créatrice en avant
WE! creation

WE ! creation
> Ingrid Monchy
France