Women on Earth
Connectez-vous !
e-Mail
Mot de passe OK
Se souvenir de moi
Mot de passe oublié ?

Vous n'êtes pas inscrit ?

Create !

Bienvenue sur WE ! write

La tribune de Women on Earth.

Réflexions, opinions, témoignages, récits, poèmes, histoires personnelles, billets d'humeur ou d'humour... WE ! write est un espace de lecture et de publication pour toutes les femmes ouvertes d’esprit, curieuses et naturellement en... verve.

Parcourrez La Collection…

Publiez vos propres textes !

Fabienne Le Houérou
WE! write
Fabienne Le Houérou
Eguilles, France - Française
Ses textes
Films de femmes ?

Introduction à la journée « Regards de femmes cinéastes ? » du 29 mai 2010 Si l’histoire du cinéma devait se souvenir d’un seul nom c’est celui d’une française Alice Guy, embauchée comme secrétaire par Léon Gaumont en 1894. Elle écrit un scénario qu’elle réalise en 1896 à l’âge de 23 ans La fée aux choux (1minute 30). Pendant dix-sept ans elle restera la seule femme cinéaste au monde…elle meurt en 1960 oubliée de tous. L’entrée des femm (...)

Le Silence de l’araignée

LES EDITIONS L’HARMATTAN présentent DARFOUR Le Silence de l’araignée De Fabienne Le Houérou Tout le monde parle du Darfour mais bien peu de gens savent où se trouve cette province de l’Ouest soudanais, et encore moins parviennent à comprendre le drame humanitaire qui se joue dans cette région. On parle de génocide sans trop connaître ni les définitions exactes du mot, ni les enjeux réels. Pourquoi des miliciens arabes exécutent dans d (...)

The Conflict in Darfur and the Western Medias

I want first of all to thank the anti-genocide coalition for inviting in Swartmore. I must thank the Ash Center of Ethnopolitical Studies in Philadelphia and Katie Ashmore. I’m really pleased to visit your campus to know more about you and your commitment against Sudan atrocities. I have also noticed that this admirable interest is not limited with Sudan but extended to other countries like Congo or Burma. Coming back recently from Tibet, I (...)

Le beau est-il universel ?

Les philosophes, de l’antiquité à nos jours, ont continûment exprimé leurs réserves sur une théorie du beau (esthétique) qui serait claire et solide. Platon, tout en associant le beau au bien, sépare la logique (Noêta) de la sensation (Aistesis). Cette opposition apparemment simple traversera les siècles. La dissociation entre logique et émotions sera également au cœur des interrogations des philosophes allemands du 18e siècle et Alexander Gottl (...)

Les ensablés du XXè siècle

Les ensablés d’Éthiopie La relation entre le fascisme et les migrations a été explorée au sein de l’équipe de Pierre Milza et les travaux qu’il a dirigés sur le fascisme (notamment avec le GRIC, le Groupe de Recherche sur L’Italie contemporaine) notamment grâce aux travaux sur les migrations forcées liées à l’antifascisme. La décision de migrer a été pour les Italiens une réponse largement répandue chez les antifascistes et Paris, a symbol (...)

Entretien avec Barbara Harrel-Bond

Le drame de la place Mustapha Mahmoud au Caire raconté par Barbara Harrell-Bond. Le 30 décembre 2005, eut lieu l’effroyable massacre, par la police égyptienne, d’un nombre de Soudanais oscillant, selon les sources, entre 27 personnes (d’après les autorités) et plus de 200 (d’après le chiffre cité « selon des témoins oculaires, la presse internationale et des organisations des droits de l’homme » par le Parlement européen). Faisant suite au t (...)

Les réfugiés Abyssins au Caire

Mouvement et effroi Les expériences genrées des migrants forcés de la Corne de l’Afrique en exil au Caire. Les communautés de réfugiés en provenance de l’Afrique de l’Est sont les plus nombreuses au Caire. Les statistiques du Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) enregistrent, en 2002, 16 889 réfugiés statutaires. En trois ans (de 2000 à 2002) seuls 276 Éthiopiens et 98 Érythréens ont obtenu le statut de réfugié. Un nombre infime si (...)

Les territoires Abyssins à Khartoum

Les réfugiés urbains d’origine éthiopienne et érythréenne à Khartoum se sont tellement « fondus » dans la capitale soudanaise qu’ils ne sont plus reconnaissables. Si les Soudanais arrivent parfois à identifier les origines abyssines des migrants forcés les Européens généralement ne les voient pas. A bien des égards ils sont invisibles dans la capitale soudanaise. Invisibles mais non transparents. Dès qu’une tension surgit ils redeviennent app (...)

Hôtel du Nil, Voix du Darfour

Film documentaire de Fabienne Le Houérou. Au Darfour, à l’Ouest du Soudan le gouvernement de Khartoum allié à des miliciens « arabes », les Janjaweed, mettent la région feu et à sang en disséminant les populations africaines (Fur, Massalit, Zhagawa ) sur les routes de l’exode. Pour fuir le carnage qui ravage le Darfour depuis 2003 les populations ont trois solutions : -Passer au pays voisin le Tchad -Être enfermés dans des camps de dépla (...)

Le Film est un don de soi

La nécessité d’utiliser une caméra s’est manifestée dès le début de mes recherches lorsque je préparais une thèse en histoire contemporaine avec Pierre Milza sur le fascisme italien en Abyssinie. Depuis, l’utilisation de la caméra a été constante au sein de mes activités scientifiques (1996-2006). Je voudrais interroger ici cette nécessité et évoquer en quoi l’utilisation de l’audiovisuel a été au centre d’une certaine évolution méthodologiq (...)

La Collection
L'artiste au premier plan
WE! art

WE ! art
> pascale weber
France

Le portrait en vue
WE! face

WE ! face
> Laure Katrantzis
France

L'E ! go en tête
Avatar

E ! Go
> catherine arbassette
France

La créatrice en avant
WE! creation

WE ! creation
> Colette Billaud
France